Conilhac 2018 – Un festival qui voit la confirmation et l’émergence du quintet de Philippe Léogè : Pinktowne quintet. Les jeunes qui l’accompagnent sont époustouflants : enfin, j’aime beaucoup. C’est avec joie, également, que l’on a pu retrouver Gead Mulheran accompagné du Brass Messengers : un repertoire Frank Sinatra. Ce garçon ne tient pas en place sur scène et pour le photographier, c’est du sport ! Enfin voilà un crooner qui bouge.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.