Cette fois-ci c’est sur le chantier Lallemand au Grau d’Agde que m’ont amené mes déambulations. Ici nous sommes sur la rive gauche du fleuve Hérault et à proximité de son embouchure en mer. Les bateaux sont des voiliers mais aussi quelques péniches car le canal du midi est tout proche. De nouveau de très beaux bleus avec de belles inclusions rouges vifs. Peut-être j’en exposerai à la maison Gibert au mois de Juin.

One thought on “Le Grau d’Agde : toujours de l’abstrait

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.