Jeudi 25 Juillet : Nous partons de Vitry le François. Aujourd’hui c’est la pointe de la canicule : il va faire 42 degrés. Nous partons tôt et nous ferons une petite étape jusqu’à Orconte. Le matin ça va c’est supportable. Nous allons emprunter le canal entre Champagne et Bourgogne anciennement canal entre Marne et Saône. C’est le dernier canal navigable : autour de nous tout est fermé. Dés le départ nous retrouvons le même paysage qu’avant Vitry : de grandes lignes droites à n’en plus finir.

Description : IMG_1864.jpg
Description : IMG_1877.jpg

Direction Saint Dizier : de grandes lignes droites ponctuées d’écluses

Arrivés à Orconte nous trouvons un emplacement à l’ombre de grands arbres avec un peu d’air : cela rend la canicule supportable.

Description : IMG_1871.jpg
Le canal est plein d’algues
Description : IMG_1879.jpg
Boréal à l’ombre de grands arbres

Vendredi 26 Juillet : Départ vers Saint Dizier où nous arrivons très rapidement.

Description : IMG_1883.jpg
Description : IMG_1888.jpg

Traversée de Saint Dizier

Description : IMG_1889.jpg
Saint Dizier : Le port
Description : IMG_1891.jpg
La tour MIKO

Depuis le bateau Saint Dizier n’est pas très intéressant. Le port reste assez industriel et le port de plaisance est vide. Seule la tour du glacier MIKO nous regarde passer en nous lançant des relents d’air glacé.

Après St Dizier le paysage change et le canal prend de plus en plus de courbes. Un nouvel élément technique vient se joindre aux écluses : ce sont les ponts levis. Comme les écluses il faut actionner la télécommande pour les voir se lever. Comme les écluses ils font 5m de large de pile à pile. Notre bateau faisant 4 m de large il faut bien viser pour les passer. Depuis Vitry une autre donnée complique le passage des écluses : une fois remplies le niveau de l’eau arrive à peine à 5 cm du haut du bajoyer (quai) ce qui rend nos pares battage complètement inefficaces.

Description : IMG_1893.jpg
Description : IMG_1909.jpg

Pont levis et niveau d’eau dans les écluses

Depuis le poste de pilotage Catherine ne voit rien. Jean Michel passe les sorties d’écluses à regarder par dessus bord et donner les instructions au pilote : un poil à droite, non c’est trop à gauche, à droite, à droite, à droiiiiiiite !!!!! … On va toucher !!!!!!   Ouf c’est passé ….

Description : IMG_1900.jpg
Pont levis
Description : IMG_1912.jpg
Ecluse plus pont levis

Le soir nous dormons à Chamouilley qui est une halte sympathique. Le soir nous comptons non seulement les écluses mais aussi les ponts levis maintenant.

Du 27 juillet au 31 juillet : Au fur et à mesure que nous avançons le paysage change et prend  des allures de petites montagnes où les champs et les forêts alternent.

Description : IMG_1926.jpg
Description : IMG_1927.jpg
Description : IMG_1933.jpg
Description : IMG_1936.jpg
Description : IMG_1937.jpg
Ecluse et pont levis
Description : IMG_1945.jpg
La Marne

Nous découvrons un département : la Haute Marne. Département essentiellement rural, a une population de 170 000 habitants. Le canal entre Champagne et Bourgogne le traverse du nord au sud. Nous ne traversons que de petits villages et l’approvisionnement se fait difficile. Quelques petites épiceries, quelques boulangeries qu’il ne faut pas rater … Les écluses se succèdent toujours les mêmes.

Description : IMG_1953.jpg

Passage d’une écluse montante

Description : IMG_1965.jpg
Description : IMG_1986.jpg

Traversée de villages

Description : IMG_2023.jpg
Description : IMG_2025.jpg

Traversée de bois de sapins

Description : IMG_2029.jpg
Description : IMG_2048.jpg

Croisements : d’une péniche et d’un troupeau de vaches

Description : IMG_2002.jpg
Description : IMG_2006.jpg

Traversée du tunnel de Condes 600m à proximité de Chaumont

Description : IMG_2012.jpg
Description : IMG_2015.jpg
Description : IMG_2017.jpg

A la sortie du tunnel : Pont canal et pont levis

Mercredi 31 Juillet : Nous partons en compagnie de Ocean Manor. La veille nous avons rencontré et sympathisé avec Anne et Jean Marie. Devant la présence de nombreuses algues dans le port de Champigny, Jean Marie a plongé et vérifié les hélices de tous les bateaux présents sur le quai. Nous leur racontons notre périple depuis Lubeck. Eux naviguent depuis 25 ans et vivent sur leur bateau à l’année. Ils sont passés partout : Anne fait la mise à jour des cartes des éditions Dubreil et rédige des articles pour des revues tel que Fluvial. Depuis peu elle est également présidente de l’ANPEI : Association Nationale des Plaisanciers en Eaux Intérieures. Nous allons dans la même direction et nous décidons de faire un bout de chemin avec eux. Ils vont partager leur expérience et nous apprendre les mouillages et amarrages à la « sauvage » c’est à dire en pleine nature.

Description : IMG_2054.jpg
Description : IMG_2056.jpg

Check up des algues dans les hélices : rien pour boréal ouf !

Description : IMG_2060.jpg
Description : IMG_2066.jpg

Halte pique nique et visite du Lac de la Liez

Jeudi 1er Aout : Nous atteignons le bief de partage des eaux. Avant de redescendre sur la Saône il nous faudra à nouveau passer un tunnel. Ce sera le souterrain de Balesmes : il fait 4820 m de long pour environ 6m50 de large.

Description : IMG_2075.jpg
Description : IMG_2077.jpg

A l’approche du tunnel et dans le tunnel

Une fois de plus c’est Catherine qui s’y colle. 4km800 c’est long ! Et elle ne tremble pas. Le regard fixé sur la sortie que l’on aperçoit au loin et malgré les feux rouges et verts qui perturbent la vision, elle écoute Jean Michel qui lui donne les distances à bâbord et tribord aux parois du tunnel. C’est bon … tout droit … 50cm à gauche … un poil à droite … c’est bon … touche plus à rien …

La traversée aura duré plus d’une heure : c’est un gros effort de concentration, mais c’est fait et sans accroc.

Description : IMG_2082.jpg
Description : IMG_2083.jpg

Dans le tunnel et la sortie du tunnel

Description : IMG_2098.jpg
Avec Ocean Manor dans une écluse
Description : IMG_2113.jpg
Encore et toujours des algues

Du 2 au 5 août : Après le tunnel nous attaquons les écluses descendantes. Elles sont un peu plus faciles que les montantes : en entrant dans l’écluse les bollards sont à portée de main. Avec Ocean Manor tous les soirs nous faisons des haltes nature : approche de la berge, pose de piquets amarrages et pose de la passerelle. Pour nous c’est un peu surprenant : nous nous demandons si Boréal est vraiment fait pour cela.

Description : IMG_2139.jpg
Description : IMG_2146.jpg

Halte nature avec Ocean Manor : A couple et à l’ombre des arbres

Lundi 5 Août : Nous naviguons avec Ocean Manor pendant la matinée et nous le quittons après le repas du midi pour passer quelques écluses et rejoindre la Saône à Pontailler sur Saône.

Description : IMG_2161.jpg
Description : IMG_2171.jpg

Derniers paysages du canal entre Bourgogne et Champagne

L’infrastructure du canal dans son ensemble n’est pas en bon état : quelques travaux ont été réalisés en dépit du bon sens : 1 bollard pour les deux bajoyers, pose de barrières entre le quai et les bollards, des bajoyers qui littéralement « pissent » l’eau quand l’écluse se vide … Il en est de même pour toutes les haltes nautiques : quai de 3m de long, pas de bollards pour poser les amarres et quand il y en a, ils sont à 7 ou 10m en retrait …

Alors bien sur, peu de navigation : peu de commerce (2 péniches croisés), peu de plaisanciers. En raison de la fermeture des canaux nous pensions trouver un encombrement de plaisanciers : il n’en est rien.

Le canal fait 224 kms de long et comporte 71 écluses montantes, un souterrain de 4kms800, et 44 écluses descendantes soit 115 écluses au total. Soit 1 écluse tous les 2 kms, sachant qu’il faut compter 20mn pour passer une écluse … je vous laisse faire le calcul …

Malgré tout nous garderons un bon souvenir de ce canal : nous avons rencontrés de beaux paysages ainsi que Ocean Manor avec son équipage qui nous ont prodigué d’excellents conseils.

Description : IMG_2187.jpg
La Saône : un autre univers nous attend
Description : IMG_2191.jpg
Boréal à Pontailler sur Saône

A suivre …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.