Notre voyage en chiffres

Heures de navigation : 313 heures
Jours de navigation : 59
Kms parcourus : env. 1830 kms
Ecluses franchies : 312

Lorsque nous avons débuté ce voyage nous sous estimions ce qui nous attendait. Lorsque l’on y pense et sachant ce qui nous attendait, je me demande si on se serait vraiment lancé.
Aujourd’hui nous n’avons aucun regret et ce fut une expérience formidable et nous sommes prêts à renouveler quelque chose de similaire l’année prochaine. Aujourd’hui nous avons acquis une certaine expérience.

Nous avons traversé 3 pays et avons pu comparer 3 cultures différentes et 3 gestions de navigation différentes : les marins sont les hollandais et la place du bateau dans leur culture est importante. Pour les Belges la place du bateau est moindre, même si elle reste importante en Flandres. Reste les Français : nous avons pu trouver et retrouver quelques traces d’un monde disparu. Celui du monde des mariniers tel que décrit dans la littérature (Simenon par exemple). Alors que le transport fluvial devrait être un métier d’avenir pour lutter contre le réchauffement climatique, il nous a semblé qu’il était beaucoup moindre. Pour ce qui est de la plaisance, et même si certains efforts sont faits, il reste un énorme travail à faire chez nous.

Nous avons pu naviguer sur canaux, sur lacs, sur rivières, sur fleuves. Nous avons été confrontés aux marées l’Escaut (sur l’Elbe, la Weser en 2018). Nous avons été confrontés aux gros trafics de marchandises sur le Rhin, dans la traversée de Anvers, sur le canal du Nord (traversée du port de Hambourg en 2018).

Nos déceptions :

– Le passage des tunnels assez stressant
– Très peu de rencontres sur les canaux dus aux langues étrangères en Hollande, en Flandre et très peu de plaisanciers croisés en France. De Valenciennes à Béziers peu de ports de plaisance et dans les ports existants beaucoup d’étrangers : suédois, danois, allemands, anglais, flamands, hollandais … pas très causants …

Nos coups de cœurs :

– La traversée de la Hollande : très belles navigations, sur canaux, rivières et lacs
– La Belgique pour tout les gens sympas qui sont venus nous faire un petit coucou
– La Saône et la halte lyonnaise : voilà une belle rivière où il faudra retourner
– Aigues Mortes et l’Etang de Thau : une belle navigation au niveau de la mer méditerranée

Voilà maintenant nous passons en mode hivernage avec Boréal. A bientôt pour de prochaines aventures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.