Gallician, hameau de 1000 âmes de la commune de Vauvert, se trouve à 1h de navigation du petit Rhône. Seulement voilà : le site inforhône affiche des débits au delà de 3500m3/s. Impossible pour nous de s’engager : notre maximum est de 1500 m3/s. Attendre … Nous venons de passer un épisode Cévennol et il a énormément plu sur la Vallée du Rhône, l’Ardèche et les Alpes. Les débits sont montés jusqu’à 8000 m3/s. Même la navigation commerciale a été arrêté. Amarrés au petit port de plaisance de Gallician pour une durée inconnue nous prenons notre mal en patience et attendons que les débits baissent …

Boreal au petit port de Gallician

En attendant nous allons en profiter pour visiter la région. Gallician est entièrement tourné vers la petite Camargue. Côté sud du canal c’est la Camargue à perte de vue, côté nord c’est Vauvert et les premières collines. Sur les versants c’est le vignoble Costières de Nîmes.

Visite de la réserve de la Scamandre
Beau ciel dans la petite Camargue
Ballade à vélo sur les routes camarguaises (magnifiques lignes droites de 4 kms)

Nous avons les yeux rivés sur le site inforhône et attendons que les débits baissent : mais ça ne vient pas … De temps en temps des péniches commerciales passent devant le bateau. Impressionnant : elles font 100 m de long et occupent tout le canal. Mieux vaut ne pas les croiser là ! Plus puissantes que nous elles peuvent naviguer jusqu’à 4500 m3/s sans problèmes.

Hercule en direction du petit Rhône

Voilà 3 semaines que nous sommes là et rien ne bouge. La capitainerie de Gallician nous demandent de partir : les locations ont repris et ils ont besoin de places. Nous quittons donc Gallician et prenons la direction de Saint Gilles où il n’y a pas de place non plus. Nous nous amarrons devant la cave coopérative en attendant.

A Saint Gilles pour 7 jours

Mardi 1er juin 2021 : Enfin les débits sont tombés et varient entre 1500 et 1700 m3/s et nous décidons de partir. A la première heure nous nous présentons devant l’écluse de St Gilles. De l’autre côté le petit Rhône.

Ecluse de Saint Gilles
Sur le petit Rhône

Sur le petit Rhône la navigation est agréable : le courant contraire est faible et les berges très végétalisés, bruyantes de cris d’oiseaux, nous donnent l’impression d’être en Amazonie. 20 kms plus loin c’est le Rhône.

Le Rhône est là

Là tout change. Nous perdons très rapidement 4 à 5 km/h sur notre vitesse et on comprend très vite ce que veulent dire 1500 m3/s de débit. Nous naviguons à une vitesse de 5 km/h. Beaucoup de remous : le bateau part à droite puis à gauche. Il faut être vigilant à la barre et surtout éviter les embâcles qui flottent devant nous : des troncs, des branches … Pas question de les heurter. Malgré tout nous avançons et Tarascon et le château du roi René sont là.

2 kms plus loin, la première écluse du Rhône se présente devant nous : c’est Vallabrègues.

Écluse de Vallabrègues (ou Beaucaire)

Au dessus du barrage de Beaucaire le Rhône ressemble à un grand lac avec peu de courant. Nous avançons rapidement et très vite Avignon et son palais des Papes sont en vue.

Avignon et le Palais des Papes
Boréal à Avignon

Quatre semaines d’attente et en une journée de navigation nous avons franchi la partie la plus délicate du Rhône ! Cela représente prés de 60 kms et aucun endroit pour s’arrêter. Une belle journée de navigation de 9 h.

Avignon : Le Palais des Papes
Molière pensif : le festival d’Avignon aura t il lieu cette année ? (la réponse est oui)
Le Clos de la vigne du Palais des Papes. Visite guidée organisée par les Compagnons des Côtes du Rhône tous les jours
Une vue du port d’Avignon : à droite une quatre voies qui passe à proximité, ce qui rend le port très bruyant
Le fameux Pont d’Avignon : pas beaucoup de place pour y danser tous en rond …

Jeudi 3 Juin 2021 : Avignon est une belle ville mais le port est vraiment trop bruyant. Nous quittons rapidement la ville pour un endroit plus calme. Et surtout la météo annonce un coup de Mistral et nous ne voulons pas rester coincés ici. Direction L’Ardoise qui nous avancera dans notre chemin vers Viviers.

Départ d’Avignon
En face de Roquemaure le château de l’Hers et derrière le terroir de l’appellation Châteauneuf du Pape
Boréal à L’Ardoise

Le petit port de l’Ardoise est dans une boucle du bras du Rhône. Il est à l’abri du courant et du vent. Une belle étape.

Vendredi 4 juin 2021 : Une longue journée nous attend : Viviers se trouve à environ 50 kms et le courant reste fort. De nouveau ici aucun endroit pour s’arrêter si ce n’est les pontons d’attente des écluses. La première partie est très agréable : le Rhône est large et le courant raisonnable. Nous passons devant St Étienne des Sorts.

Le beau village de St Étienne des Sorts et sa cuvée des mariniers à la cave coopérative

Peu après nous arrivons à la confluence avec le canal de Donzère Mondragon. Là le canal est plus étroit et le courant est fort. Nous avançons très lentement et nous croisons quelques péniches.

Un pousseur avec 2 barges

Nous naviguons en rasant la berge droite pour gagner quelques hm à l’heure. L’avancée est lente et monotone. L’écluse de Bollène se présente alors et va rompre cette monotonie. Les écluses du Rhône sont impressionnantes par leur dénivelée. Ces cathédrales de béton nous avalent pour nous recracher 15 à 20 m plus haut. A l’intérieur un petit rectangle de ciel bleu se détache au dessus de nos têtes. Au fond de ce trou noir, beaucoup d’humidité et tous les bollards flottants grincent avec des sons aigus et stridents. Impressionnant, surréaliste …

Entrée dans l’écluse de Bolléne
Au fond de l’écluse de Bollène : 23m50 à remonter avec un petit bout de ciel bleu

Dans et autour des écluses aucune présence humaine. Tout est automatisé et centralisé. Quelques personnes pilotent à l’aide de boutons et autres joysticks devant des écrans. Dans chaque écluse les caméras sont partout. Nous sommes surveillés, auscultés. Un avant gout de « Big Brother is watching you » et peut être de ce qui nous attend partout ailleurs. Le seul contact humain c’est la VHF qui permet d’entendre une voix humaine. Une vrai scène de film de science fiction.

La remontée s’effectue sans problème. A la sortie de l’écluse nous reprenons le canal avec ses longues lignes droites et son courant auquel nous ne pouvons échapper. Après quelques heures nous en finissons en passant le pont barrage de garde. Nous rejoignons enfin le Rhône et entrons dans le défilé de Donzère, appelé aussi le « Robinet de Donzère », un des plus beaux sites de la vallée du Rhône.

Pont du barrage de garde. Plus loin les falaises de Donzère
Le défilé de Donzère
Pont du Robinet

Quelques kilomètres plus loin nous atteignons notre but Viviers après 9 heures de navigation.

Maintenant le Mistral peut souffler nous sommes amarrés au port de Viviers

Nous sommes seuls. Le port vient de ré-ouvrir : il était en travaux de nettoyage et réparation en raison des inondations survenues quelques jours plus tôt lorsque nous étions encore à Gallician.

A suivre …

5 thoughts on “Sur le Rhône : de Gallician à Viviers

  1. Et avec ça de très belles vue.
    Bon parcours, tentez de ne pas vous faire broyer dans ces immenses écluses.
    Biz à vous.

  2. Super de vous suivre dans vos aventures et les commentaires surréalistes qui vont avec !
    Profite bien de ces moments
    Ils resteront inoubliables

  3. Merci pour la ballade qui pour nous est pleine de souvenirs. Si vous avez des moyens d’enregistrement, ne ratez pas les chants de l’écluse de Bollène. 22 m de chute et le chant des bollards flottants qui couinent, grincent. Un grand moment de musique concrète… à défaut de jazz !

    Bises à vous deux

    Albert

  4. Souvenirs, Souvenirs… en 2020, le voyage de Lattes à Baye (canal du Nivernais) était évidemment par le Rhone. Superbes photos, comme d’habitude…et commentaires correspondant et bien documentés. Merci à vous deux.
    Guy Najade

  5. Merci de continuer à nous faire rêver !
    Alors après c’est le Danube et en route pour hiverner à Moscou – c’est ça ou je confonds tout là?
    Bonne continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.